Piège pour un homme seul

une comédie policière de Robert Thomas

C’est l’histoire d’un homme qui affirme que la femme qui se trouve devant lui n’est pas sa vraie femme,
pourtant tout semble prouver le contraire !
Folie ou machination diabolique ? Qui est la victime ? Qui dit vrai ?

Automne 1960, Daniel Corban, de retour de son voyage de noces,
attend désespérément le retour de sa toute nouvelle épouse
disparue depuis dix jours, à la suite d'une dispute.
Il décide alors de signaler sa disparition à la police.
Peu après, le curé du village arrive et dit au mari qu'il a retrouvé sa femme Elisabeth Corban.
Elle n’osait revenir chez elle craignant la réaction de son mari.
Cependant Daniel clame que cette femme qui prétend être Elisabeth n’est pas sa vraie femme.
Mais étant mariés depuis peu, personne ne connaît le visage de la véritable Elisabeth.
De plus, cette dernière affirme qu’elle est bel et bien Madame Corban et que son mari ne la reconnaît pas car il est amnésique et dépressif. Daniel révèle alors que sa femme vient d'hériter d'une grosse somme d’argent suite au décès de son oncle. Mais la femme accepte de se prêter à un interrogatoire, auquel elle répond à toutes les questions avec succès. Le commissaire tente tant bien que mal de servir la cause de monsieur Corban,
mais lui aussi se retrouve déconcerté par les éléments contradictoires de l’enquête.
Qui dit la vérité ? Le commissaire dit luimême : « Ou elle est très forte ou c’est lui qui est fou ».

Alors qui croire ? Qui est la victime ? Daniel est-il fou ou le jouet d’une diabolique machination ?